Culture

S.O.S Bill Murray

Temps de lecture : 2 min

Un discours du pince-sans-rire Bill Murray aux Scream Awards –qui récompensent les films fantastiques, d'horreur et de science-fiction–, cela nous aurait suffi. Mais Bill Murray, qui acceptait le prix de meilleur film d'horreur pour Bienvenue à Zombieland, et le prix du meilleur caméo pour son apparition dans le film, a donné son discours dans son costume de S.O.S Fantômes, sur fond de générique emblématique. «Je suis désolé, je ne cherche à rien dire en portant cette tenue», a-t-il tout de suite dit –détruisant l'espoir de nombreux fans du film qui ne cessent d'espérer une suite–, «c'était juste la seule chose de propre que j'avais».

L'acteur a commencé par remercier «les vivants» (les autres acteurs de Bienvenue à Zombieland, le réalisateur), avant de rapidement passer aux «morts-vivants, les gens spéciaux, ceux qui sont morts, qui, techniquement, ne sont plus parmi nous, brûlés ou enterrés, mais qui continuent de vivre» (comme John Belushi ou Rodney Dangerfield), et de finir par remercier le public.

Même si un S.O.S Fantômes 3 n'en est qu'au stade des rumeurs, le film mythique est toujours aussi vivant. En mai dernier, le groupe d'improvisation Improv Everywhere a recréé la première scène de S.O.S Fantômes dans la salle de lecture de la bibliothèque de New York :

En savoir plus:

Newsletters

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

Le grand magasin, fermé en 2005, dévoile sa rénovation. Seize ans de polémiques, de hauts cris et de rebondissements, mais l'illustre vieille dame en a vu d'autres.

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

On peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais, si on ne maîtrise pas le jeu, personne n'aura réellement envie de vous écouter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio