Culture

Johnny Depp, on t'<3

Temps de lecture : 2 min

A Londres pour filmer Pirates des Caraïbes 4, Johnny Depp –ou plutôt son personnage Jack Sparrow– est allé surprendre les élèves d'une école qui avaient demandé son aide pour une mutinerie. Beatrice Delap, une élève de 9 ans, avait écrit à Jack Sparrow lui demandant de l'aide pour lancer une mutinerie contre les professeurs de l'école (ajoutant en PS le meilleur argument pour convaincre le pirate porté sur la boisson: «Nous avons une réserve abondante de rhum!»).

Et voilà Jack Sparrow qui débarque à l'école avec la lettre, à la recherche de Beatrice. Il lit des passages de la lettre et s'exclame: «Donc nous devrions lancer une mutinerie, prendre le contrôle de l'école, et manger plein de bonbons, et toutes nos dents vont tomber beeuark... vous vous brossez les dents?» Dans une interview au Daily Mail, Beatrice explique que Johnny Depp lui a ensuite fait un calin et dit: «Peut-être qu'on ne devrait pas lancer la mutinerie aujourd'hui parce qu'il y a des policiers dehors qui me surveillent.»

En savoir plus:

Newsletters

Comateens, groupe méconnu et indispensable des années 1980

Comateens, groupe méconnu et indispensable des années 1980

À l'occasion de la réédition chez Tricatel des trois albums de cette étoile filante des années 1980, Bertrand Burgalat et Étienne Daho reviennent sur le génie créatif du groupe.

À Marseille, la culture laissée en friche

À Marseille, la culture laissée en friche

[Épisode 5] La politique culturelle de la cité phocéenne est à bout de souffle. Sophie Camard, cheffe de file La France insoumise pour les municipales de 2020, espère lui donner un nouvel élan.

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

À quoi servent les suites de vos albums préférés?

Si leur rôle premier est mercantile, ces rééditions redéfinissent par leurs contraintes les possibilités d'expression des artistes.

Newsletters