Tech & internet / Culture

Ne dites jamais non à un panda

Temps de lecture : 2 min

Quoi de plus mignon qu'un panda, à part peut-être un bébé koala? Les fans de ces nounours se méfieront après avoir vu cette campagne de publicité égyptienne pour le fromage Panda, produit par la compagnie Arab Dairy, devenue virale en quelques jours.

Dans un supermarché, à l'hôpital, dans la cuisine d'un restaurant, au travail, c'est à chaque fois le même scénario, avec la même chanson douce –True Love Ways, de Buddy Holly– qui joue en musique de fond: une personne demande à une autre si elle veut du fromage Panda. Devant son refus, («non, tu vois bien que le caddie est plein», «non merci, je n'aime pas le fromage Panda», «non cette pizza a été commandée sans fromage» ou juste «non merci»), un panda –ou plutôt quelqu'un dans un costume de panda–apparaît de nulle part. Le panda, souriant, regarde avec de grands yeux tendres le coupable qui refuse son fromage, avant de se déchaîner dans un élan de violence étrangement calme: sans rien dire, il balance le caddie/ la télévision/ l'ordinateur/ inonde le plan de travail du cuisinier de sauce tomate. Chaque publicité se termine sur le slogan «Ne dites jamais non à Panda.»

Les blogueurs américains se demandent si le succès des vidéos ne vient pas de leur possible interprétation géopolitique: les Egyptiens voient-ils le panda comme une métaphore des Américains, forçant les Arabes à avaler des décisions dont ils ne veulent pas? Les Américains y voient-ils la puissance montante de la Chine cherchant à les étouffer? La violence du panda, qui agit en toute impunité, symbolise-t-elle celle de l'Egypte de Mubarak? L'intérêt de la publicité est sans doute que tout le monde, n'importe où, peut s'identifier à un homme à l'hôpital, au travail ou au supermarché. Et bien sûr, note The Atlantic Wire, l'idée que des hommes incontrôlables dans des déguisements de panda sont terrifiants est universelle... Les créateurs de la campagne, les agences Elephant Cairo et Advantage Marketing & Advertising, ont gagné un Lion d'argent au festival international de la publicité 2010, le Cannes Lions.

Newsletters

Cinquante-deux ans plus tard, IBM présente ses excuses pour avoir licencié une femme trans

Cinquante-deux ans plus tard, IBM présente ses excuses pour avoir licencié une femme trans

En août 1968, l'ingénieure en informatique Lynn Conway était virée en dépit de son travail prometteur et reconnu.

Nos métiers, quand internet et le télétravail n'existaient pas

Nos métiers, quand internet et le télétravail n'existaient pas

Avec la généralisation du télétravail, on oublie encore un peu plus à quoi ressemblaient nos métiers avant internet.

Facebook certifie supprimer 95% des discours de haine avant qu’ils ne soient visibles

Facebook certifie supprimer 95% des discours de haine avant qu’ils ne soient visibles

L'entreprise s'est beaucoup améliorée pour empêcher la haine de se manifester. Mais les modérateurs sont mécontents d'être poussés à retourner au bureau.

Newsletters