France

Pollution: responsabilité du conducteur et irresponsabilité des édiles

Temps de lecture : 2 min

En 2010, en France. REUTERS/Regis Duvignau
En 2010, en France. REUTERS/Regis Duvignau

Mea Culpa. Je suis co responsable de la pollution en Ile de France.

Car depuis trois ans, je prends ma voiture pour aller travailler. J’habite l’Eure et Loir

Avant, je faisais trois heures de transport par jour, par le train et je polluais beaucoup moins. Mais c’était avant.

Avant que la SNCF ne supprime des trains (oui, oui, c’est possible) ou supprime les arrêts des petites gares, ce qui revient au même. Les nouveaux horaires me faisaient une heure de plus de transport.

J’ai bien essayé de prendre le RER à la place ou, plutôt, de faire un mix entre la voiture par l’autoroute A6 et le RER B à son terminal, Palaiseau, mais la police municipale verbalise les véhicules qui sont en infraction garés sur les trottoirs, une solution inévitable dès lors que parking aux abords du RER sont complets.

Après une dizaine de PV, j’ai donc renoncé à prendre le RER et je fais tout en voiture. J’alimente donc les embouteillages autant que j’en suis victime, car, sur l’autoroute, les panneaux indicateurs de temps de trajet qui, normalement, permettraient de fluidifier le trafic, ne fonctionnent qu’une fois sur deux. Plusieurs réclamations auprès de la direction des routes ont été, naturellement, sans effet.

L’ironie de l’histoire est que, jusqu’en mars 2012, le maire de Palaiseau, celui qui faisait verbaliser les voitures garées devant le RER, fut l’actuel ministre de la ville… (oui, oui, c’est possible).

Au total, j’ai donc substitué 3h30 heures de transport en voiture à 3 heures en train. Mais la faute à qui?

Nicolas-Jean Brehon

PS. Au traditionnel conseil des ministres du mercredi, je regarderai avec attention combien de ministres ont adopté la formule du co-voiturage. Et combien la garderont après la photo. Nicolas-Jean Brehon (28)

Nicolas-Jean Brehon Enseignant en finances publiques

Newsletters

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

La France continue à vivre au-dessus de ses moyens

Prudence... et action rapide. Selon Pierre-Yves Cossé, commissaire au Plan de 1988 en 1992, l'embellie apparente de certains indicateurs économiques ne signifie absolument pas une prochaine sortie de crise.

Newsletters