Zénith socialiste, morne plaine

Temps de lecture : 2 min

Les socialistes le redoutaient et c'est arrivé. La grande réunion pour Le Printemps des libertés est un échec en terme d'affluence. Le meeting «a mobilisé moins de 900 participants dans la matinée (…) et 1 500 au plus fort de l’après midi. La salle avait été calibrée pour 3 000 présents», indique le blog puzzle Socialiste.

Le meeting rebaptisé «colloque» par Claude Bartolone n'a pas été suffisamment préparé et la fédération parisienne pas vraiment mobilisée.

Pour le blog Puzzle Socialiste, «preuve est fait qu’il ne suffit pas de renouer le débat avec les associations de défense des droits de l’homme ou les syndicats de magistrats pour prétendre être de nouveau en mesure d’offrir un débouché politique aux anti-Sarkozy».

Photo Reuters

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters