Wolfram, pour mémoire

Temps de lecture : 2 min

Un «buzz» chasse l'autre. Après la folie Twitter il y a quinze jours, le nouveau service qui va faire cliquer le Net pourrait bien être Wolfram. Wolfram, que peu ont vu fonctionner, se veut un moteur (plus) intelligent que Google et autres. Le verdict de ceux qui en parlent : enthousiaste, prudent ou dubitatif.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters