France

Vos meilleurs commentaires du jeudi 12 février

Slate.fr, mis à jour le 13.02.2009 à 9 h 23

Encore des commentaires très intéressants aujourd’hui et certains semblent déjà être des assidus ce qui nous réjouit fortement. La journée a notamment été marquée par la discussion entre les internautes et Jean-Marie Colombani. De bon augure pour l'avenir.

Sarkozy doit rompre avec le sarkozysme de Jean-Marie Colombani

LeJacobin propose un long recule historique sur le «contrepied» et la «crise économique» en concluant que «la seule politique qui vaille, c'est celle de LA RE-FORMATION de notre société en une société et donc en une économie de la durabilité.» Un «catalogue» que Jean-Marie Colombani qualifie «de très bon résumé de ce que ressentent un bon nombre de Français». Jboss témoigne, «il n'y a qu'un seul problème en France, qui est la cause de tout, c'est le cumul des mandats. (…) J'ai passé 21 ans, soit quasiment tout mon temps professionnel, avec un président et un gouvernement dont la seule préoccupation est de rempiler.» Et de se demander, « Et la France, que devient-elle ?».

Au contraire, Roger Nifle prend la défense du président de la République, «Nicolas Sarkozy n'est certainement pas le grand homme idéal pétri de maturité et de sagesse. Mais c'est lui qui a le courage de remettre en question le chancre qui ronge la République, de prendre au sérieux le bien commun de la nation et qui sera évalué, lui, à l'échéance électorale. Dangereux non?»

Pourquoi le créateur de Lost a raison de se lancer dans l'aventure Star Trek de Nora Bouazzouni

Comme prévu, l’article sur JJ Abrams de «mademoiselle Bouazzouni» a fait parler. Buk0w et Boo Radley considèrent qu’elle se trompe et qu’il n’y a pas d’impatience de la part des fans de Lost. Pour ce dernier, «Si la série a perdu des spectateurs, elle n'a perdu que ceux qui n'étaient pas assez patients pour attendre la résolution du mystère ou que l'effort intellectuel nécessaire n'intéressait pas. Mais les fans sont toujours là, et sont plus que jamais fascinés par cette série d'une inventivité et d'une qualité sans pareille.»
Nora Bouazzouni a donc répondu point par point, la discussion ayant même dévié sur le blog BienBienBien.

Les emplois britanniques d'abord de Robert Landy

Ola défend les anglais, pour elle, «difficile de taxer les British de xénophobie en matière d'emploi, alors qu'ils accueillent depuis de nombreuses années énormément d'étrangers sur leur territoire. Des statistiques récentes ont montré qu'un Londonien sur trois n'était pas né au Royaume-Uni (j'en fais d'ailleurs partie). Un tel taux d'immigration serait impensable a Paris, qui est bien peu cosmopolite si on la compare a Londres.»

N’hésitez pas à continuer à réagir et à nous proposez aussi comme l’a fait hubertguillaud des liens pertinents directement dans les commentaires ou par mail à l'adresse suivante: infos @ slate.fr

Question bonus: Saurez-vous reconnaître le livre à droite de la photo?

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte