Vos meilleurs commentaires

Slate.fr, mis à jour le 11.02.2009 à 22 h 43

Vous avez lu Slate, nous avons lu vos commentaires.

Déjà un peu plus de 24h que Slate est en ligne et vous êtes au rendez-vous. Vos questions ont été nombreuses, sur le fonctionnement du site, son architecture, son financement…, et c’est normal. Pour la plupart, nous y avons répondu dans un article intitulé Vos questions, vos réponses.

Mais vous n’avez pas oublié non plus de vous intéresser aux contenus de nos articles. Parmi les 750 personnes inscrites comme utilisateurs, tout le monde n’a pas encore posté — certains internautes nous ont fait remarquer que l’outil de gestion des commentaires n’est pas forcément très clair, c’est en cours d’amélioration. La qualité des contributions est excellente: moins d’une dizaine a pour l’instant été modéré. Nous souhaitons favoriser le débat et une charte de modération est en préparation pour éclaircir nos règles.

Petite revue ici des commentaires qui nous ont paru les plus pertinents sur certains articles:

La dépression peut être évitée à condition d'agir maintenant

C’est sous cette article de Jacques Attali que l’on retrouve les commentaires les plus longs, notamment celui de Soliste, qui se demande notamment «s'il ne faut pas une remise à plat profonde et la plus totale possible de nos modes de fonctionnement et définir les objectifs que l'on veut réellement atteindre et pour cela il faut y associer le citoyen consommateur dont les politiques ont confisqué la parole.»

La chronique inaugurale de François Hollande

Pas de surprise, l’ancien premier secrétaire du Parti socialiste attire les commentateurs, qui, entre scepticismes et critiques, ne sont pas forcément tendres.
Pour Franade: «La modernité, ne vous en déplaise, se situe aujourd'hui aux côtés du NPA, du PDG, ou du Modem, la modernité, c'est avant tout abandonner cette primauté de la défense du parti pour construire autre chose en adéquation avec la société actuelle.»
Pour Yann: «Depuis un moment, je me demande quelle est la ligne politique du PS: vous en proposez une en fin d'article mais j'ai le sentiment que personne n'y croit plus. Et c'est dommage.»

Le Kindle2 d'Amazon peut-il sauver la presse? de Frédéric Filloux

Huberguillaud pense notamment que «la presse en ligne tente de concentrer son audience sur ses seuls sites sans comprendre que la distribution est capitale et que l'important est de multiplier les formes et les canaux d'accès et de vente de ses contenus et de ses contenus sous formes d'application.»

L'Europe défaille dans la crise de Eric Le Boucher

Sur le bilan dressé dans cet article, Harry est malheureusement «d'accord». Pour lui, «on a tellement longtemps critiqué (à tort) le Royaume-Uni au sujet de la construction européenne qu'on n'a pas vu à quel point l'Allemagne constitue son principal obstacle. Avec son refus d'une Europe puissance et d'une gouvernance économique européenne, elle n'a cessé de casser toute nouvelle avancée.»

Sarkozy doit rompre avec le sarkozysme de Jean-Marie Colombani

Got est par exemple très pessimiste pour l’avenir politique de Nicolas Sarkozy: «La montée des extrémismes est un corollaire de la précarisation des individus, de la peur sans cesse croissante du chômage. S'il se sent abandonné ou dupé, le peuple se retournera forcément contre ses dirigeants et en l'occurrence contre celui qui a voulu incarner le pouvoir, Nicolas Sarkozy.»

Jean-Marie Colombani répondra d'ailleurs demain matin en détail aux commentaires.

N’hésitez pas à continuer à réagir et à nous proposez aussi comme l’a fait hubertguillaud des liens pertinents directement dans les commentaires ou par mail à l'adresse suivante: infos @ slate.fr

A très bientôt sur Slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte