Un ministre britannique contre le président de Starbucks

Temps de lecture : 2 min

Le ministre du commerce Lord Mandelson a exprimé ses regrets après s'être emporté contre le président de Starbucks, Howard Schultz. Le Guardian rapporte que Schultz avait dénigré l'économie britannique, déclarant qu'elle était prise dans une spirale de déclin, et que le Royaume Uni était le pays d'Europe qui l'inquiétait le plus. Cette remarque avait déclenché la colère de Mandelson, exprimée à la télévision, puis lors d'une réception.

crédit photo: Annette Boutellier

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters