Pression sur Google

Slate.fr, mis à jour le 23.03.2009 à 18 h 35

Les médias américains veulent que leurs contenus soient mieux valorisés.

A l'heure où, pour la presse, la recherche de revenus devient urgente, ce n'est pas le moment d'arriver en troisième page sur Google, explique le site Advertising Age.

Les principaux médias souhaitent donc que Google affiche plus clairement la source originale d'une information. Ils souhaitent que le premier à en parler bénéficie d'un avantage.

Aujourd'hui, il est en effet difficile de distinguer qui a publié une information originale et qui n'a fait que la reprendre d'un autre site.

Pour Michael Wolff, fondateur de Newser, un site qui agrège les liens et les infos des autres sites sur le web, «ce ne sont que les pleurs plaintifs de personnes qui ont perdu leur monopole et essaye d'en grappiller un peu à nouveau».

[Via AFP-MediaWatch]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte