Playboy se met à nu

Temps de lecture : 2 min

Playboy met en ligne une partie de ses archives. Ces 53 numéros,  consultables en ligne allant de 1954 à 2006, témoignent de l'évolution du magazine, du type d'articles, des publicités et évidemment, surtout, des femmes qui posent plus ou moins dévêtues. Les fêtes de la Playboy's Playmate House laissent rêveur. «C'est l'opportunité parfaite pour offrir ce cadeau aux lecteurs et un bon moyen de permettre à la nouvelle génération d'explorer facilement le magazine», selon Hugh Hefner, fondateur du magazine.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters