Parachute doré

Slate.fr, mis à jour le 24.03.2009 à 11 h 48

Thierry Morin, l'ancien patron de Valeo, relance le scandale des stock-options.

Thierry Morin, ancien patron de Valeo, est le premier grand dirigeant du secteur automobile à quitter le navire. L'ex-pdg part avec un parachute doré de 3,2 millions d'euros, une information révélée par le journal Libération du mardi 24 mars. L'affaire fait grand bruit après le scandale des stock-options de la Société Générale.

Une somme jugée d'autant plus scandaleuse que Valeo a perdu en 2008 207 millions d'euros et prévoit 1600 supressions d'emplois en France. Le porte parole du gouvernement, Luc Chatel, a annoncé que l'Etat s'opposerait à ce versement en tant qu'actionnaire de l'équipementier automobile; en effet, le 25 février dernier, l'Etat a injecté 19 millions d'euros à l'entreprise et pris 8 % du capital.

A l'heure où les patrons français partent avec de confortables parachutes, les américains culpabilisent. AIG annonçait la semaine dernière 165 millions de dollars de primes pour les employés de la société. Sous la pression, notamment de l'administration Obama, 15 des 20 principaux bénificiaires de primes, ont accepté de rendre 50 millions de dollars, précise Le Figaro.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo; parachute, Robert PaulYoung CC (Creative Commons) / FLICKR

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte