OTAN: Fillon engagera la responsabilité du gouvernement

Temps de lecture : 2 min

Le premier ministre a annoncé qu'il engagera la responsabilité du gouvernement sur le retour de la France dans le commandement integré de l'OTAN. En application de l'article 49-1 de la Constitution, le gouvernement chuterait si il était mis en minorité lors du vote à l'Assemblée nationale le 17 mars prochain.

Fervent opposant à cette mesure, Hubert Védrine explique dans le Monde pourquoi la France ne devrait pas réintégrer le commandement intégré de l'OTAN. Selon lui, l'OTAN est le principal obstacle au développement d'une véritable défense européenne, et il ne faut pas espérer une européanisation de l'Alliance si la France est réintegrée.

Une opinion radicalement opposée à celle que Jean-Claude Casanova développe sur Slate.fr.

(Photos: REUTERS/Michael Buholzer)

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters