Omar Al-Bachir tente d'échapper à la CPI

Temps de lecture : 2 min

Le président du Soudan pourrait être inculpé pour les crimes commis au Darfour

La Cour Pénale Internationale (PCI) émettera-t-elle un mandat d'arrêt contre le président du Soudan Omar Al-Bachir pour les crimes commis au Darfour ? La CPI a déclaré lundi 23 février qu'elle prendrait sa décision le mercredi 4 mars.

En attendant, Omar Al-Bachir démarche activement tous ses contacts les plus hauts placés pour échapper à cette inculpation, notamment le président égyptien Hosni Moubarak, rapporte une enquête du Christian Science Monitor.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

CD.

(Photo prise par le State Department américain, via wikimedia)

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters