Mikhaïl Gromov, le génie qui venait du froid

Slate.fr, mis à jour le 27.03.2009 à 14 h 11

Le mathématicien français d'origine russe Mikhaïl Gromov a reçu jeudi 26 mars le prix Abel, décerné par l'Académie norvégienne des sciences et des lettres.

« A la différence de la célèbre médaille Fields (décernée tous les quatre ans à des chercheurs de moins de 40 ans), cette distinction couronne l'ensemble d'une œuvre », précise Le Monde.

« Pour le mathématicien Marcel Berger, ex-directeur de l'IHES, il faut revenir à des figures comme celles de Bernhard Riemann (1826-1866) ou Henri Poincaré (1854-1912) pour retrouver des savants dont les travaux ont autant irrigué à la fois la géométrie, l'analyse et l'algèbre.»

Facétieux et timide à la fois, sur sa page personnelle du site Web de l'Institut des hautes études scientifiques (IHES), dont il est membre depuis 1982, il n'y a pas sa photo, juste un petit singe.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte