Mandat d’arrêt contre Omar Hassan al-Bashir

Temps de lecture : 2 min

La Cour Pénale Internationale (CPI) a délivré un mandat d'arrêt contre Omar Hassan al-Bashir, le président du Soudan. Il est accusé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Les juges n'ont pas retenu l'accusation de génocide lancée par le procureur. La décision laisse sceptique les dirigeants africains.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters