Madagascar, démission du président

Temps de lecture : 2 min

Le Président malgache, Marc Ravalomanana, a démissionné mardi 17 mars et a décidé de remettre le pouvoir à l'armée, plus exactement à l'amiral Hyppolite Ramaroson, un des plus hauts gradés malgaches. Une information confirmée par l'envoyé spécial de l'Express à Madagascar. Le 16 mars, des forces militaires avaient investi le palais présidentiel en soutien d'Andry Rajoelina, le chef de l'opposition.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo; militaires malgaches, février 2009, Carl Hocquart / REUTERS

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters