Licenciée par un gendarme

Slate.fr, mis à jour le 13.03.2009 à 18 h 34

 

 

Surprenante histoire à Saint-Jean d’Angely en Charente-Maritime. Selon Sud Ouest, « la CGT dénonce l'intrusion de deux gendarmes dans les bureaux d'une entreprise locale».  L'un d'eux aurait annoncé son licenciement à une salariée, « qui l'a très mal vécu ».

Pour le syndicat, cette salariée «n'était pas au courant de l'intention de son employeur de se débarrasser d'elle. Il n'y avait pas encore eu d'entretien préalable au licenciement».

Le président de l’entreprise affirme qu'il avait avertit oralement la salariée de sa mise à pied conservatoire. Il explique qu'il a appelé la gendarmerie parce qu’elle refusait de quitter les bureaux.

Selon le quotidien régional, « cette salariée va contester son licenciement devant le conseil des prud'hommes.»

Photo Wikipédia Saint-Jean d'Angély

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte