Les dix commandements du commentaire

1.    Pour pouvoir contribuer à Slate.fr, vous devez avant tout vous enregistrer.
2.    Tout ce qui est publié étant relu, c'est aussi le cas pour vos commentaires.
3.    Afin d'éviter de vous faire perdre du temps, n'essayez pas de déposer une contribution qui ne respecte pas la loi française : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre, la diffamation et l'incitation au piratage informatique sont strictement interdites. Même tarif pour les allusions sexistes, homophobes, racistes...
4.    Comme nous ne sommes pas là pour nous faire insulter, les commentaires agressifs et injurieux seront éliminés.
5.    Cela ne sert à rien de publier 10 fois le même commentaire parce que celui-ci n'est pas apparu. La validation peut prendre du temps. Et multi publier aurait plutôt tendance à nous donner envie de tout enlever.
6.    Les contributions hors sujet rejoindront tout aussi vite le cimetière des commentaires.
7.    N'essayez pas plus de faire passer des messages à caractères privés (coordonnées téléphoniques, Internet, une adresse postale ou e-mail). Ne mettez pas de liens vers vos blogs perso. Les liens sont les bienvenus dès lors qu'ils apportent au débat.
8.    Pour donner plus de chance à votre contribution au débat, soyez concis et synthétique, poli, et éviter de nous dire que nos papiers sont nuls ou excellents sans nous dire pourquoi.
9.    Si vous voulez être publiés sur Slate, pour des contributions plus construites et qui n'ont rien à voir avec l'article ci-dessus, envoyez-là par mail à infos [at] slate.fr. Là encore, soyez concis et documentés.
10.    Pour des messages plus personnels à des membres de la rédaction, envoyez un mail à infos [at] slate.fr.