Les dirigeants de la Société Générale renoncent à leur stock-options

Slate.fr, mis à jour le 23.03.2009 à 10 h 20

 

 

Lundi 23 mars, chacun des quelque 151 000 salariés de la Société générale va recevoir un drôle de courrier dans sa boîte aux lettres.  Sobrement libellée « Cher collègue », cette missive d’une page a fait dès hier soir l’effet d’une petite bombe : quatre des principaux cadres dirigeants de la banque vont renoncer à leurs stock-options.

Il s'agit du président Daniel Bouton déjà sur la sellette après l’affaire Kerviel , du directeur général Frédéric Oudéa et de deux directeurs généraux délégués : Didier Alix et Séverin Cabannes. Ils ont cédé après quatre jours de polémique.

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte