Lego ne connaît pas la crise

Slate.fr, mis à jour le 26.03.2009 à 13 h 16

La crise n'atteint pas Lego. Alors qu'en 2004, l'entreprise était au bord de la faillite et supprimait 1.000 postes au Danemark, la marque aux briques colorées a réalisé un profit en hausse de 32% en 2008, avec des ventes en augmentation de18,7%.

Le Guardian a enquêté sur cette marque si spéciale et les raisons de sa longévité. «Les Lego ne sont pas les moins chers des jouets, mais en temps de crise, les parents se tournent vers ce qui est familier, rassurant et durable» écrit le quotidien.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Lego, Reuters)

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte