Le secret bancaire suisse ébranlé

Temps de lecture : 2 min

«Alors que la banque suisse UBS se croyait «tirée d’affaire» juste après avoir conclu un accord avec la justice des Etats-Unis, cette dernière exige à présent les noms de 52 000 clients citoyens américains. L’amende de 914 millions de francs et la violation du secret bancaire n’ont pas tout résolu.», selon Le Temps.


«Au moment où des millions d’Américains perdent leur emploi (…), il est épouvantable de constater que plus de 52 000 des plus riches d’entre nous ont activement cherché à échapper à leur devoir légal et civique»,a rappelé John DiCiccio, du Département de la justice.


Pour Bruxelles, l’accord entre UBS et les Etats-Unis devrait faire jurisprudence, indique le quotidien suisse.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters