Le piratage de DVD financerait le terrorisme

Slate.fr, mis à jour le 26.03.2009 à 13 h 30

Selon une étude de la RAND Corporation, le crime organisé est de plus en plus impliqué dans le piratage de DVD. Le rapport, qui porte sur plus de vingt pays, a même trouvé trois cas dans lesquels les profits du piratage de films ont financé des mouvements terroristes, dont l'IRA et le Hezbollah.

«Quand vous achetez un DVD piraté, il y a des chances pour qu'une partie de l'argent aille au crime organisé et serve à financer des activités criminelles plus dangereuses, qui peuvent aller jusqu'au terrorisme» selon les auteurs.

Les pertes mondiales de l'industrie du cinéma sont évaluées à plus de 13 milliards d'euros, (sur un chiffre d'affaires de 400 milliards de dollars), imputables à 60 % aux DVD pirates et à 40 % au téléchargement en ligne.

[via Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: DVD pirates, Reuters)


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte