Le piratage de DVD financerait le terrorisme

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude de la RAND Corporation, le crime organisé est de plus en plus impliqué dans le piratage de DVD. Le rapport, qui porte sur plus de vingt pays, a même trouvé trois cas dans lesquels les profits du piratage de films ont financé des mouvements terroristes, dont l'IRA et le Hezbollah.

«Quand vous achetez un DVD piraté, il y a des chances pour qu'une partie de l'argent aille au crime organisé et serve à financer des activités criminelles plus dangereuses, qui peuvent aller jusqu'au terrorisme» selon les auteurs.

Les pertes mondiales de l'industrie du cinéma sont évaluées à plus de 13 milliards d'euros, (sur un chiffre d'affaires de 400 milliards de dollars), imputables à 60 % aux DVD pirates et à 40 % au téléchargement en ligne.

[via Le Monde]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: DVD pirates, Reuters)


En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters