L'armée française, du kaki au ver

Slate.fr, mis à jour le 09.02.2009 à 18 h 11

Un virus a attaqué des réseaux du ministère de la Défense.

virus conficker

virus conficker

Depuis deux semaines, les réseaux informatiques du ministère de la Défense sont infectés par le virus Conficker qui a immobilisé certains systèmes d'armes. L’information a été révélée par la lettre confidentielle «Intelligence Online» et reprise par le blog Secret Défense.

Intelligence Onlince affirme que «cette crise «d'ampleur» pose de «sérieuses questions sur la sécurité des réseaux militaires français». Car Microsoft propose un patch depuis l’automne 2008 mais l'armée n'avait pas effectuée les mises à jour nécessaires.

«Le réseau interne de la Marine, Intramar, a été le premier contaminé. (...) Les 15 et 16 janvier, les Rafale de la Marine «sont restés cloués au sol» faute d'avoir pu «télécharger leurs paramètres de vol.» Ils ont, par la suite, utilisés un autre système.»

Toujours selon «Secret Défense» et «Inteligence Online», «Conficker ne permet pas a priori de prendre le contrôle d'un ordinateur de la Défense. Plus de négligence, donc, que de malveillance.»

Selon le New YorkTimes, le ver aurait déjà infecté 9 millions d'ordinateurs à travers le monde. Pour l’armée française et les autres, il est conseillé d’installer le patch.

Photo Sirpa

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte