La vie sans Google et avec Twitter

Slate.fr, mis à jour le 09.02.2009 à 18 h 25

... et avec Twitter

Pour son cours de multimédia, Mushon Zer-Aviv, un professeur de la New York University, a donné des devoirs très spéciaux à ses élèves: ne pas se servir de Google pendant une semaine.

Simple, a priori? Pas lorsqu'on se rend compte de tout ce que détient la compagnie. Une semaine sans Google, c'est une semaine sans le moteur de recherche mais aussi sans Youtube, Google Docs, Google maps, Google earth, Blogger, Picasa...

Pas facile d'après les commentaires laissés par ses élèves, qui ont presque tous rompu le contrat de «No Google». L'un d'entre eux raconte ses aventures (presque) sans Google dans le journal en ligne NYU Local.

Pendant ce temps-là, un journaliste du Guardian a décidé de pousser le genre à l'extrême inverse : il compte devenir un twitchhiker (un twitto-stoppeur) pour un mois, et voyager le plus loin possible uniquement grâce à l'aide des internautes qui le suivent sur Twitter pour se déplacer, se nourrir et se loger.

(Photo Colewiebe)

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte