La Roumanie pleure Pif Gadget

Temps de lecture : 2 min

Pif Gadget a mis la clé sous la porte et est particulièrement regretté en Roumanie, relate Le Courrier des Balkans. Le site explique que la revue communiste était à l’époque du régime Ceausescu très populaire car «la seule revue étrangère autorisée à la diffusion dans le pays... Beaucoup de Roumains ont appris le français en lisant Pif »

Aujourd’hui, «la nostalgie de Pif le chien et de son ami Hercule le chat est si grande en Roumanie, qu’il s’agit du seul pays où une réédition de leurs aventures - en langue roumaine - a été entreprise.»

 

 

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters