La Guadeloupe s'en sort, la Martinique s'enfonce

Temps de lecture : 2 min

Une sortie de crise semblait en vue jeudi 26 février en Guadeloupe, après un accord sur la principale revendication du LKP, une hausse de 200 euros des bas salaires, tandis que la situation se dégradait en Martinique, après une nouvelle  nuit de violence.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters