Life

Je Digg, tu Digg, il Digg...

Farhad Manjoo, mis à jour le 17.02.2009 à 10 h 48

Le plus grand concours de popularité du web. MrBabyMan est capable de poster cinq articles énormes en quelques heures, cumulant plus de 10.000 votes

La semaine dernière, la présentatrice d'une antenne locale de CBS à Hartford, dans le Connecticut, signalait une nouvelle piste dans l'affaire Molly Bish, une adolescente kidnappée et assassinée il y a neuf ans. Histoire tragique, mais bourde hilarante : au moment où la journaliste annonçait : « Un des suspects, Rodney Stanger, dont la photo s'affiche... », les téléspectateurs ont vu apparaître sur leur écran le mug shot d'un hamster tenant un clap de cinéma, avec la légende « Suspect dans une affaire classée?». L'expression du hamster était en plus tout à fait exquise — sa toute petite bouche et ses yeux enfoncés avaient l'air de supplier «Sauvez-moi, c'est un coup monté!». Evidemment, quelqu'un a enregistré la séquence et l'a uploadée sur YouTube. Là-bas, la vidéo a été repérée par Andrew Sorcini, 40 ans, un monteur de cinéma vivant à Los Angeles et plus connu sur le web sous le nom de MrBabyMan, son pseudo sur Digg, ce site d'infos communautaire où les internautes peuvent voter. Samedi 24 janvier, la vidéo a fait la Une de Digg, remportant ainsi plus de 5,000 votes.

Le même jour, d'autres articles ont fait un carton sur Digg: un article du Telegraph sur le clonage réussi d'un bouquetin des Pyrénées, une espèce disparue depuis longtemps (plus de 2,200 Diggs); une galerie photo du site Wired montrant des substances chimiques naturelles que des compagnies pharmaceutiques recrééent en labos (553 Diggs); une sublime série d'images PhotoShoppées par un artiste russe (2,519 Diggs); et les images exclusives des robots du prochain Terminator (1,324 Diggs). Ces histoires complètement disparates ont pourtant une chose en commun: elles aussi ont été envoyées par MrBabyMan.

Digg est le plus gros concours de popularité du web. Les gens soumettent des liens, et les articles qui ont le plus de votes sont affichés sur la page d'accueil du site, qui change constamment. Selon comScore, cabinet spécialisé dans la mesure d'audience Internet, Digg peut amener des dizaines voire des centaines de milliers de visiteurs à cliquer sur un article. Mais quiconque a déjà posté un lien sur Digg — sans parler des blogs ou des agences d'info dont le but est de produire du contenu qui pourrait être publié sur Digg — sait à quel point il est impossible de prévoir la cote de popularité d'un article.

Chaque jour, plus de 20,000 liens sont postés sur Digg. Un lien remporte en général une à deux voix. La grande majorité ne dépasse jamais les dix, et quotidiennement, moins de 200  remontent sur la page d'accueil du site. Pourtant, comme il l'a prouvé ce samedi-là, MrBabyMan est capable de poster cinq articles énormes en seulement quelques heures, cumulant alors plus de 10.000 votes.

Andrew Sorcini est un peu le Michael Phelps de Digg. Depuis qu'il s'y est inscrit en décembre 2005, il a envoyé environ 12,000 liens ; plus d'un quart — 3,394 aux dernières nouvelles — ont eu assez de votes pour faire la une. Cela fait en moyenne trois articles par jour en page d'accueil. Selon SocialBlade.com, qui suit les Diggers les plus actifs, aucun autre utilisateur dans l'histoire du site n'a posté plus 3,000 liens qui aient fait la une de Digg, et seulement un seul autre inscrit a dépassé les 2.000. (La seconde place revient à Muhammad Saleem, un jeune «génie des médias sociaux» autoproclamé, et qui présente un podcast hebdomadaire avec Sorcini).

MrBabyMan possède un talent extrêmement précieux en cette ère où la surcharge d'information est un vrai problème. On peut l'imaginer comme une sorte de Google humain — il parcourt le web à la recherche de vos liens favoris — mais il serait plus juste de le comparer à un archétype un peu moins moderne, le journaliste de tabloïd qui a l'œil pour trouver l'histoire qui va attirer les foules. Je suis un grand fan de MrBabyMan depuis quelques temps déjà, et je lui ai passé un coup de téléphone il y a quelques semaine pour essayer de découvrir les secrets de sa réussite. Ça n'a pas été très concluant — Sorcini est un type très aimable et avenant, mais quand je lui ai posé des questions sur ses méthodes, il m'a avoué se sentir incapable de les décrire précisément.

Comment MrBabyMan fait-il pour qu'autant de ses articles remontent sur la page d'accueil de Digg? Pour faire court, tous les matins, après-midis et soirs, il consulte des dizaines de blogs et de sites d'infos pour trouver du contenu publiable sur Digg. Il a pour objectif d'envoyer entre 10 et 20 nouveaux liens chaque jour, ce qui lui prend entre quatre et cinq heures de surf intensif sur le Net. (Comme il est monteur, Sorcini est dépendant des ordinateurs qui traitent son travail, il a donc beaucoup de temps libre pour consulter le web).

«L'exemple le plus proche pour décrire ma méthode serait de dire que c'est une sorte d'instinct», explique Sorcini. «Je jette un coup d'oeil à une liste d'articles sur mon fil RSS, et je peux d'instinct dire lesquels ont le plus de chances de finir sur la page d'accueil.» Récemment, il a lu Outliers, où Malcolm Gladwell estime à 10.000 le nombre d'heures nécéssaires pour devenir un expert dans un domaine quel qu'il soit. Sorcini est sur Digg depuis moitié moins de temps, et il dit s'améliorer chaque jour dans ce qu'il fait. Ses premières soumissions furent des bides. «Avant, je publiais tout ce qui m'avait plu — et ce qui m'avait plu ne plaisait pas forcément à la communauté Digg en général.» Avec le temps, il a appris à n'envoyer que ce qui touchait aux domaines les plus plébiscités par les «Diggers». A en juger par ses soumissions, ceux-ci semblent concerner des galeries de photos étonnantes; la malfaisance des autorités (des flics qui volent de l'argent, des flics accusés de discrimination contre des minorités) ; des articles qui critiquent Microsoft ou font l'éloge d'Apple ou de Linux ; des articles qui encensent Obama ou critiquent Bush, ou font les deux; et, bien sûr, des liens vers des vidéos drôles.

Sorcini s'est inscrit sur Digg pour la même raison que beaucoup d'autres utilisateurs: c'était un fan de Kevin Rose, co-fondateur du site, qui avait su fidéliser un certain nombre de téléspectateurs lorsqu'il était présentateur sur TechTV, une chaîne câblée qui n'existe plus aujourd'hui. (Sorcini a choisi comme nom d'utilisateur MrBabyMan qui est le surnom que lui avait donné une de ses petites-amies, parce qu'elle trouvait qu'il s'était en quelque sorte «arrêté de grandir prématurément».) Sorcini a toujours été un «junkie» de l'info, particulièrement lorsqu'il s'agit de technologie. «Ce que j'ai trouvé extraordinaire avec la façon dont Digg fonctionne, c'est la rapidité avec laquelle l'info est traitée», explique-t-il. «Je vais lire une info sur Digg dont je ne vais pas entendre parler ailleurs pendant dix ou quinze jours. J'ai l'impression d'avoir un accès privilégié aux infos en temps réel — j'ai toujours une longueur d'avance.»

Bien qu'il aime toujours autant Digg, il admet d'une certaine manière être déçu par les changements opérés sur le site depuis que ce dernier rencontre du succès. Les Diggers sont plus méchants et immatures qu'avant, dit-il, le site ressemble de plus en plus à 4Chan, ce forum anonyme où l'on trouve absolument tout et n'importe quoi, et qui abrite les trolls les plus célèbres du web.

MrBabyMan ne fait pas l'unanimité parmi la communauté Digg. Lui et d'autres «top Diggers» ont été accusés de re-publier des liens que d'autres avaient trouvé avant eux et de s'organiser avec leurs amis afin que ceux-ci votent automatiquement pour leurs liens. «Je mentirais si je disais que ces critiques ne me blessent pas», m'a dit Sorcini. Une fois, il a même menacé de quitter Digg pour de bon — mais on sent bien qu'il prend beaucoup trop de plaisir à parcourir le web pour le faire vraiment.

La plupart des critiques sentent la jalousie à plein nez. Il suffit de suivre le fil d'infos BabyMan pendant une journée pour avoir une preuve indiscutable de son talent à faire cliquer frénétiquement les utilisateurs de Digg. Non seulement il trouve des choses incroyables, mais en plus il les emballe à la perfection, souvent en rendant plus percutants les gros titres originaux des journaux et les très lourds «nut graphs». Après être passé entre les mains de MrBabyMan, le très médiocre « Nous ne somme pas les méchants: le patron de Google Earth» (We're not the bad guys: Google Earth boss) du Sydney Morning Herald devient quasi-irrésistible : «Google Earth: Ne nous mettez pas les attaques terroristes sur le dos » (Google Earth: Don't blame us for terrorist attacks). Il y a quelques semaines, il a trouvé sur Flickr une photo à la fois belle et plutôt bizarre d'un chien qui s'appelle Pico et qui saute pour attraper un poulet en plastique — la scène ayant pour décor le Golden Gate Bridge. Le titre de MrBabyMan résume le tout en seulement 56 caractères : « Golden Gate + Chien + Poulet en plastique = Purement Génial (PHOTO) » [Golden Gate + Dog + Rubber Chicken = Pure Awesome (PIC)]. Au moment où cet article a été écrit, le lien avait 1,492 Diggs.

Malgré les compétences inégalées de Sorcini, vous ne trouverez pas le moindre hommage à ses talents sur Digg.com. En 2007, après avoir été informée que des commerciaux payaient certains utilisateurs très actifs sur le site pour qu'ils publient des articles «sympas», la direction a décidé de retirer du site sa liste des top Diggers. Sorcini et ses camarades soupçonnent que la vraie raison d'une telle décision c'est que Digg a eu peur que ses contributeurs attirent trop l'attention, ce qui nuirait au site si dans le futur une vente ou des investisseurs extérieurs étaient envisagés. Digg veut favoriser l'idée que c'est le contenu — et non les contributeurs — qui font que le site est intéressant et drôle, affirme Sorcini. Au final, tout ce qui pourrait rendre hommage aux top Diggers et à leur rôle dans le succès quotidien que rencontre le site est totalement désapprouvé, soutient-il.

Ça ne veut pas dire que les tops Diggers n'ont pas une influence énorme. Sorcini, le prophète de Digg, me prédit que mon article va remporter beaucoup de votes, mais que j'aurai aussi beaucoup de Buries, — des votes négatifs — de la part des anti-MrBabyMan. Par conséquent, il ne fera pas la une du site. Mais peu importe ce que devient mon article, MrBabyMan hantera toujours la page d'accueil de Digg. Après tout, ces photos de chien qui saute pour attraper un poulet en plastique ne se trouvent pas toutes seules.

Farhad Manjoo

Cet article, traduit par Nora Bouazzouni, a été publié sur Slate.com le 3 février 2009.

(Photos : unité centrale customisée façon Digg par Computer Choppers, via TechFresh)

Farhad Manjoo
Farhad Manjoo (191 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte