Incident diplomatique à la vente Yves Saint Laurent

Temps de lecture : 2 min

La mise aux enchères de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Bergé chez Christie's, qualifiée de «vente du siècle» par le monde de l'art, crée un incident diplomatique avec la Chine. Pékin réclame le retour de deux pièces: des têtes de rat et de lapin en bronze. Ces têtes, prises à Pékin il y a près de 150 ans, sont évaluées entre 8 et 10 millions d'euros pièce.
En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters