Homophobie à l'anglaise ?

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude publiée jeudi 26 mars par la revue spécialisée BMC Psychiatry, des thérapeutes britanniques osent encore proposer à leurs patients homosexuels des traitements pour devenir hétérosexuels, rapporte le journal Le Monde. Dans les années 60/70, ces pratiques étaient très répandues en Angleterre, mais depuis longtemps, l'homosexualité n'est plus considérée comme une maladie mentale notamment par l'OMS (organisation mondiale de la santé). 17% des 1300 professionnels de la santé mentale interrogés par l'équipe du professeur Michael King, indiquent avoir aidé au moins un client à réprimer ses penchants homosexuels par le biais de la thérapie.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Crédit photo, Delemir CC (Creative Commons) FLICKR

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters