G20: les Européens d'accord pour renforcer le FMI et contrôler les Hedge funds

, mis à jour le 22.02.2009 à 16 h 16

Les gouvernements des pays européens membres du G20 (Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie) se sont mis d'accord, dimanche 22 février, pour doubler leur contribution au  Fonds monétaire international (FMI) et pour demander une régulation  accrue de l'ensemble des acteurs des marchés financiers et notamment des Hedge Funds (Fonds spéculatifs).

La chancelière allemande Angela Merkel avait invité les pays européens à Berlin pour définir une ligne commune sur la réforme de la finance internationale avant le sommet du G20 de Londres le 2 avril. L'Espagne, les Pays-Bas et les présidents de la Commission européenne Manuel José Barroso, de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet et de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, assistaient également aux discussions, ainsi que le premier ministre tchèque Mirek Topolanek, dont le pays préside l'Union européenne.

Aucun texte n'a été publié à l'issue de la réunion pour permettre aux pays non représentés de s'associer d'abord à la position commune.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte