Fortis : les actionnaires rejettent le plan de sauvetage et la vente à BNP

Temps de lecture : 2 min

Les actionnaires de Fortis ont décidé dans une assemblée générale extraordinaire mercredi 11 février dans l'après-midi de rejeter le plan de sauvetage et la vente à la BNP, ce qui empêche le bancassureur de devenir la première banque de dépôt d’Europe.

Suite à un vote serré, ils ont dit deux fois non explique les Echos.
« Non à la nationalisation des principales activités aux Pays-Bas par l'Etat néerlandais. » et « non à la nationalisation à 100% de la filiale bancaire Fortis Banque par l'Etat belge, empêchant de facto sa revente au groupe français BNP Paribas. »

Selon le quotidien économique, « BNP et les Etats pourraient poursuivre la holding Fortis, pour obtenir l'exécution forcée des accords ou réclamer des dommages-intérêts. »

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo Reuters: Un petit actionnaire de Fortis qui dit non.

Q.G.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters