Facebook: un pas en avant, un pas en arrière

Temps de lecture : 2 min

 

Après la polémique suscitée par la mise en place de nouvelles conditions d'utilisation sur Facebook, le créateur du réseau social Marc Zuckerberg a décidé de faire marche arrière. Ecrans décortiquait mardi la dernière modification des conditions d'utilisation du réseau social. Depuis le 4 février, les utilisateurs devaient arroger à Facebook « le droit irrévocable, perpétuel (...) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site », sans désormais pouvoir supprimer leur compte. Devant le mécontentement des internautes, Zuckerberg a décidé de rétablir les conditions passées.

C'est la seconde fois que «FB» se prend les pieds dans le tapis de la vie privée. En 2007, il avait dû reculer sur la fonction «Beacon» du réseau.

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters