En F1, seule la victoire sera belle

Temps de lecture : 2 min

Petite révolution dans le monde de la Formule 1: dès 2009, le titre de champion du monde sera attribué au pilote qui aura remporté le plus de victoires, explique L'Equipe. Jusqu'à maintenant, le titre se jouait au nombre de points remportés par les pilotes au cours d'une saison.

Avec le nouveau système, c'est Felipe Massa qui aurait gagné le dernier championnat du monde avec ses six victoires contre cinq à Lewis Hamilton (photo), le champion titré.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Hamilton après sa victoire au Grand Prix de Chine, REUTERS/Aly Song)


En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters