Deux soldats britanniques abattus en Irlande du nord

Slate.fr, mis à jour le 09.03.2009 à 11 h 02

Des dissidents de l'IRA, membres du Real IRA, ont revendiqué l'attaque qui a tué deux soldats britanniques, rapporte l'Irish Independant.

Gerry Adams, président de Sinn Féin, a condamné l'attaque et témoigné de son soutien à la recherche policière des responsables, dans un moment qualifié d'historique par le Guardian.

Deux soldats britanniques ont été tués dans l'attaque à l'arme à feu contre une base de l'armée britannique en Irlande du Nord, a annoncé la police samedi 7 mars, une action qui fait craindre un retour aux violences d'avant 1998. "Deux personnes ont été tuées, deux hommes membres du personnel militaire", a déclaré un porte-parole de la police, ajoutant que quatre autres personnes avaient été blessées, dont deux autres militaires.

L'attaque a eu lieu vers 21H40 GMT (même heure locale) à l'état-major du génie à Masserene, dans le comté d'Antrim, au nord-ouest de Belfast.
Le député unioniste Jeffrey Donaldson a déclaré à la chaîne de télévision BBC qu'il avait compris que des hommes armés de mitraillettes avaient pénétré dans la caserne en se faisant passer pour des livreurs de pizza.

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte