Dans la peau d'un clandestin mexicain

Slate.fr, mis à jour le 18.03.2009 à 10 h 39

Dans le village d'El Alberto, au Mexique, les touristes peuvent payer pour rentrer dans la peau d'immigrants clandestins pour une nuit. Une journaliste du Guardian a tenté l'expérience.

Le village est à 1.000 kilomètres de la frontière américaine, mais tout est fait pour reconstituer l'atmosphère tendue d'un passage: fausses arresations, acteurs déguisés en gardes frontière, coup de feux...

Pour les organisateurs, il s'agit d'un «hommage à tous ces gens qui ont donné tout ce qu'ils avaient pour une vie meilleure.»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Reuters)


Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte