Comment les chiens ont envahi les écrans de cinéma

Temps de lecture : 2 min

 

 

Pourquoi y-a-t-il autant de chiens au cinéma en ce moment?,  se demande Les Inrocks.com. Ils qualifient même 2009 «d’année de la croquette» avec Volt, star malgré lui, Marley et moi, Palace pour chiens...

Pour le site, en ces temps de crise, «le cinéma se devait d’y aller de son plan de relance de l’estime de soi et de la bonne humeur.(…) Au krach, on préfère le ouaf. Le Chien n’est pas Bernard Madoff. Pas Kerviel. Pas trader. Le chien n’est pas bling-bling.»

20minutes s’était déjà posée la question lors du festival de Cannes pour arriver à peu près à la même conclusion. «Le chien a une fonction sociale dans le cinéma: il est un substitut d’amour», résumait alors le réalisateur Bruno Dumont, président du jury de la Caméra d’or en 2008.

Photo: Volt, star malgré lui

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters