Censure en ligne, 22 pays montrés du doigt par Reporters Sans Frontières

Temps de lecture : 2 min

Reporters Sans Frontières publie son rapport sur «Les Ennemis d'Internet». Parmi les 22 pays accusés de pratiquer une censure sévère, la Chine, l'Iran ou la Tunisie, qui ont transformé leur réseau en intranet afin de ne pas rendre publiques des informations qu'ils jugent «indésirables». L'organisation attire aussi l'attention sur la Corée du Sud et l'Australie où la liberté d'expression sur le Net est remise en question. Actuellement 70 personnes sont en prison pour avoir dévoilé des informations sur Internet. La Chine détient le record des internautes derrière les barreaux.

CD

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr
En savoir plus:

Slate.fr

Newsletters

Newsletters