Artiste ch. œil bionique, avec carte mémoire, port USB

Slate.fr, mis à jour le 05.02.2009 à 12 h 09

L'histoire du rêve de Tanya Vlach, blessée dans un accident de voiture

Tanya Vlach a 32 ans quand elle est victime d'un grave accident de voiture au cours duquel elle perd un œil. Trois ans plus tard, elle est toujours convalescente, avec une reconstruction faciale, des pièces en titane entre les pommettes et des terminaisons nerveuses en phase de connexion. Tanya ne parvient pas à faire le deuil de cet œil et elle rêve d'un œil bionique, comme l'homme qui valait 3 milliards, mais avec des spécifications de geek : «4 GB SD mini card, sortie mini A/V out, dire dur USB/firewire, optique grossissante, télécommande». Les solutions qui existent sont encore lourdes ou pas adaptées. Et son rêve passe une telle miniaturisation qu'aucun labo ou entreprise de High-tech ne peut lui promettre avant 20 ans

Tanya, danseuse et vidéaste, décide de faire appel au Net, intersection des mythes américains de la Nouvelle frontière et de l'inventeur Géo Trouvetou au fond de son garage, pour créer cet œil digital dont elle rêve. Des dizaines de chercheurs répondent à sa bouteille lancée au Réseau ; beaucoup la laisse sans espoir. Pas Frank Oliver, patron d'une start-up spécialisée dans la robotique. C'est un peu fou, mais Tanya pourrait retrouver un œil d'ici trois ans.
Lire l'histoire sur le Washington Post [en anglais, sur inscription gratuite]
Image Jonathan James pour le blog de Tanya Vlach.
Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à [email protected]
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte