Livre: instructions pour un drôle de vol

Slate.fr, mis à jour le 07.09.2009 à 18 h 56

«Si vous n'avez pas votre billet, ne cherchez pas à vous enfuir. Payer l'amende sera toujours moins embarrassant que de vous écraser au sol». Ce texte farfelu, qui accompagne l'image d'une femme en train de quitter un avion par une des issues de secours, fait partie du livre Alitaglia, Corso per intepretare le istruzioni di bordo (Alitaglia, Cours pour interpréter les instructions de bord), à paraître le 9 septembre chez l'éditeur Rizzoli, en Italie.

L'idée? Une série d'illustrations informatives utilisées par les compagnies aériennes, commentées par des légendes loufoques et parfois très décalées. L'auteur, Marco Ampollini, confie dans le quotidien italien Corriere della Sera du 6 septembre, s'être plusieurs fois étonné devant ces images un peu vintage qu'il lui est arrivé de parcourir durant ses voyages en avions. Le livre répertorie ainsi plus de 100 compagnies aériennes de toute la planète, d'Alitalia à Air Afrique, en passant par les moins connues comme Yakutia.

«Les instructions ont une charge comique congénitale», explique Marco Ampollini au Corriere: destinées aux passagers qui peuvent se trouver en situation de panique, elles sont souvent ridicules. Ainsi, les femmes portent toujours des tailleurs vieux style et restent impeccables même durant un amerrissage, quant aux enfants, ils ont l'apparence d'adultes en miniature. Sous le dessin d'un homme qui porte des lunettes et une barbe poivre et sel, en train d'essayer d'ouvrir une porte de sécurité, la légende explique «Pour éviter que Steven Spielberg tourne Indiana Jones 5, vous êtes autorisés à l'enfermer dans l'appareil». L'auteur estime que cette ironie est nécessaire pour exorciser la peur de voler quand on se trouve «suspendus dans une machine de fer à 10 000 mètres d'altitude».

A l'origine de ce recueil, une vidéo You Tube qui fait le buzz depuis quelques mois: les vignettes défilent et une voix mécanique reprend les célèbres et répétitives consignes de bord. Ces instructions sont mille fois plus irrésistibles que celles ressassées sans cesse du steward ou de l'hôtesse qui nous montre encore et toujours comment porter le masque à oxygène. Peut-être pas vraiment efficace en cas de vrai accident...

[Lire l'article complet sur Corriere della Sera]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Rizzoli

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
avionItalieYouTubeLiens
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte