Tech & internet

Draftback: l'application à remonter le temps (de l'écriture)

Temps de lecture : 2 min

QUERTY par EELKE,  Via Flickr, License CC
QUERTY par EELKE, Via Flickr, License CC

Prenons votre livre préféré. Ou plutôt prenons le mien: Freedom, de Jonathan Franzen. Imaginez qu’après l’avoir lu une première fois, ou plusieurs fois, vous puissiez le recommencer d’une toute autre manière: en regardant l’auteur l’écrire.

Freedom commence ainsi:

«Les nouvelles concernant Walter Berglund ne furent pas découvertes dans un quotidien local»…

C’est un petit peu flippant en même temps que jouissif, mais c’est ce que permet désormais une application Draftback, rapportait début mars le site FiveThirtyEight:

«C’est une expérience fascinante qui traite l’écriture comme un ensemble de données. Plusieurs années après avoir essayé de construire un programme, Somers [un développeur de Genius], s’est rendu compte que Google Docs sauvegardait déjà chaque touche pressée par un utilisateur. Il a donc décidé de se connecter à Google Docs pour rejouer aux auteurs leurs propres documents, matérialisant sur l’écran chaque faux pas, inhérent au processus d’écriture. Dans sa version la plus récente, Draftback est une extension de Google Chrome qui peut aller chercher très loin dans les archives de n’importe quel Google Doc dont vous avez les droits d’édition, donner du sens à toutes les écritures et les réécritures auxquelles vous vous êtes adonnés, et vous le ressortir directement, avec les retours en arrière et tout ce qui va avec. Peu importe que votre document ait été créé avant ou après que vous ayez installé Draftback— les touches que vous avez pressées ont laissé leur empreinte. Draftback peut démasquer n’importe laquelle».

Sur FivethirtyEight, le journaliste qui décrit cette nouvelle application a fait jouer Draftback sur son propre article, permettant à ses lecteurs d’en épier le processus d’écriture… J’ai décidé de l’imiter. A voir ci-dessous...

Slate.fr

Newsletters

Citoyens, États et collectivités, mettons la technologie au service de la démocratie

Citoyens, États et collectivités, mettons la technologie au service de la démocratie

[Tribune] Quand on a l’ambition de sauver la démocratie par la technologie, encore faut-il avoir les idées claires sur les valeurs et principes éthiques à respecter.

Le sous-titrage n'est pas un boulot à prendre à la légère (coucou Netflix!)

Le sous-titrage n'est pas un boulot à prendre à la légère (coucou Netflix!)

Traduire des sous-titres, c’est facile. Le faire bien, c’est un métier.

Copines perdues de vue et hommes décevants

Copines perdues de vue et hommes décevants

Depuis quelques années, apparaissent en France des interfaces dédiées aux activités de loisirs entre femmes. Un phénomène qui en dit long sur le besoin des femmes de recréer des solidarités qui semblent avoir disparu mais aussi de se défaire des rapports de pouvoir et de séduction avec les hommes.

Newsletters