Tech & internet

Draftback: l'application à remonter le temps (de l'écriture)

Temps de lecture : 2 min

QUERTY par EELKE,  Via Flickr, License CC
QUERTY par EELKE, Via Flickr, License CC

Prenons votre livre préféré. Ou plutôt prenons le mien: Freedom, de Jonathan Franzen. Imaginez qu’après l’avoir lu une première fois, ou plusieurs fois, vous puissiez le recommencer d’une toute autre manière: en regardant l’auteur l’écrire.

Freedom commence ainsi:

«Les nouvelles concernant Walter Berglund ne furent pas découvertes dans un quotidien local»…

C’est un petit peu flippant en même temps que jouissif, mais c’est ce que permet désormais une application Draftback, rapportait début mars le site FiveThirtyEight:

«C’est une expérience fascinante qui traite l’écriture comme un ensemble de données. Plusieurs années après avoir essayé de construire un programme, Somers [un développeur de Genius], s’est rendu compte que Google Docs sauvegardait déjà chaque touche pressée par un utilisateur. Il a donc décidé de se connecter à Google Docs pour rejouer aux auteurs leurs propres documents, matérialisant sur l’écran chaque faux pas, inhérent au processus d’écriture. Dans sa version la plus récente, Draftback est une extension de Google Chrome qui peut aller chercher très loin dans les archives de n’importe quel Google Doc dont vous avez les droits d’édition, donner du sens à toutes les écritures et les réécritures auxquelles vous vous êtes adonnés, et vous le ressortir directement, avec les retours en arrière et tout ce qui va avec. Peu importe que votre document ait été créé avant ou après que vous ayez installé Draftback— les touches que vous avez pressées ont laissé leur empreinte. Draftback peut démasquer n’importe laquelle».

Sur FivethirtyEight, le journaliste qui décrit cette nouvelle application a fait jouer Draftback sur son propre article, permettant à ses lecteurs d’en épier le processus d’écriture… J’ai décidé de l’imiter. A voir ci-dessous...

Newsletters

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Internet ne tient qu'à 420 câbles: l'Europe est-elle prête à les protéger?

Les grandes puissances se livrent une bataille sans merci pour le contrôle des autoroutes de l'information sous-marines.

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

L'algorithme de Twitter amplifie plus les contenus de droite que ceux de gauche

Ce sont les résultats d'une étude interne menée par le réseau social.

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les trolls en ligne qualifient les femmes de sournoises, mentalement instables, diaboliques, ennuyeuses ou en quête d'attention.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio