Monde

En 2050, les musulmans devraient rattraper les chrétiens en nombre de fidèles dans le monde

Repéré par Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 25.01.2017 à 15 h 58

Happy Ramadan / rana ossama via Flickr CC License By

Happy Ramadan / rana ossama via Flickr CC License By

L’institut de sondages et d’études Pew Research Center a publié en avril 2015 une vaste étude sur «Le futur des religions du monde» à l’horizon 2050.

Alors qu’en 2010, on comptait 2,2 milliards de chrétiens, ce qui en fait la première religion du monde devant l’islam avec 1,6 milliard de croyants, le nombre de ces derniers augmenterait de 73%, plus vite que celui des chrétiens qui eux n’augmenteraient qu’au rythme de la population mondiale (35%).

En conséquence, les deux religions auraient un nombre presqu’égal de fidèles, autour de 2,8 milliards pour les musulmans et un peu plus, 2,9 milliards, pour les chrétiens. Parmi ces derniers, 4 sur 10 vivront en Afrique sub-saharienne. La population mondiale compterait ainsi environ 30% de chrétiens, et une part presqu’égale de musulmans. Ces derniers dépasseraient les chrétiens, si les projections de l’institut sont justes, aux alentours de 2070.

Les athées, agnostiques et autres individus qui ne sont affiliés à aucune religion devraient voir leur part relative se réduire dans la population mondiale.

La projection, exercice difficile, prend en compte les populations actuelles, leurs taux de natalité et de mortalité, leur âge, les migrations internationales et les tendances de conversion d’une religion à l’autre.

En 2010, les musulmans sont plus nombreux que les membres d’autres religions à être jeunes, et leur taux de natalité est plus élevé, deux facteurs qui expliquent cette évolution. Plus âgées et ayant un taux de natalité plus faible, les populations bouddhistes d’Asie devraient voir leur part se réduire.

Projected Change in Global PopulationLe Pew Research estime que la part des chrétiens passerait de ¾ à 2/3 de la population en Europe, restant la religion majoritaire, alors que les «sans religion» seraient ¼ et les musulmans, autour de 10%, contre environ 6% en 2010. Bien qu’ayant une part relative très minoritaire, la population hindouiste doublerait ses effectifs (elle compterait un peu moins de 0,5% de la population européenne en 2050).

Dans son tableau pays par pays, le Pew Research estime que la France fait partie de ceux où la religion chrétienne ne sera plus majoritaire en 2050, au profit des athées et agnostiques qui seront un peu moins d’un sur deux.

La limite d'une telle étude réside bien sûr dans les définitions très nombreuses qu'on peut donner d'un «croyant», d'autant que la religion ne fait pas l'objet d'un recensement dans tous les pays.

En revanche, comme le soulignait Henri Tincq sur Slate, on assiste bien à un retour du religieux ou «une revanche de Dieu» depuis la fin du XXe siècle, notamment en Europe, où les différentes religions sont plus visibles et dynamiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte