Life

Technologies du futur: ascenseurs spatiaux et hologrammes tactiles

Slate.fr, mis à jour le 07.09.2009 à 17 h 41

Image de Une: Ascenseur, Soymaligno/Flickr CC

Image de Une: Ascenseur, Soymaligno/Flickr CC

Le Los Angeles Times (LA Times) examine les développements technologiques en cours dans les domaines de l'énergie, des transports, de la télévision et de la médecine. Certains sont encore loin d'être achevés, d'autres plus avancés; mais tous ont assez de crédibilité pour avoir trouvé des fonds de la part de sociétés privées, gouvernements, instituts de recherche.

Deux groupes de recherche universitaire ont réalisé des travaux qui pourraient par exemple permettre de créer un ascenseur pour l'espace. Des ascenseurs décolleraient de la Terre pour parvenir aux frontières de l'espace. Les machines seraient réalisées à partir de fibres de carbonne, élaborées par des chercheurs de Cambridge et plus solides que tout ce qui existe sur le marché. Ces fibres sont pour l'instant destinées à fabriquer des gilets par-balles très légers, mais des rêveurs se plaisent à penser que ces fibres pourraient être utilisées pour construire l'«ascenseur ultime».

Si ça ne marche pas, on pourra toujours essayer les tours gonflables, de 14,4 kilomètres de haut, sur lesquelles travaillent des chercheurs de l'université de York, à Toronto. Leur matériau est déjà prêt, fait d'hélium et autres gaz. Le modèle réduit, à 1/2000 a déjà été réalisé dans une cage d'escalier.

Les tours, comme l'escalier, permettraient d'éviter d'envoyer des vaisseaux dans l'espace depuis la terre. Les hommes pourraient monter en ascenseur, ou par les tours gonflables, puis de là prendre les vaisseaux spatiaux, qui resteraient à la lisière de l'atmosphère. La pesanteur étant beaucoup plus faible dans l'espace, cela demande moins d'énergie pour y amener les vaisseaux.

Dans le domaine de la télévision, Star Trek devient presque réalité: une université de Tokyo a montré en août dernier des images holographiques que l'on peut toucher —ou presque. Si les images sont faites de lumière, comme tous les hologrammes, au moment où l'on s'approche pour les toucher, un système de repérage électronique (adapté d'une télécommande de Wii) générateur d'ultrasons, provoque une sensation tactile.

De façon plus pragmatique, les chercheurs en médecine fondent aussi beaucoup d'espoir dans les nano-technologies, avec le but de réussir à intervenir sur chaque cellule individuellement, et éventuellement à terme, éradiquer définitivement le cancer en détruisant exactement les cellules ayant muté de façon anarchique.

[Lire l'article complet sur le Los Angeles Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Ascenseur, Soymaligno/Flickr CC
Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte