France / Culture

Nouvelle formule pour Libération

Temps de lecture : 2 min

Libération lance une nouvelle formule — même s'il ne s'agit que d'une «évolution supplémentaire pour s'adapter au marché» selon Laurent Joffrin, le directeur de la rédaction. Dans son éditorial d'aujourd'hui, il évoque la «mission civique» du journal. «Au milieu d'une révolution médiatique à la fois exaltante et pleine de risques, il s'agit de réhabiliter le journalisme par rapport à la communication, l'écriture et la réflexion contre le formatage de la pensée.»

Cette nouvelle formule est «innovante» et «classe», jugent Les Inrocks. Le quotidien a choisi d’approfondir cinq sujets par jour et de résumer le reste dans les pages «expresso». Tenant compte du fait que les lecteurs peuvent désormais avoir de l'info en continu sur Internet, Libération veut se concentrer sur les sujets où il apporte de la plus-value, du reportage, de la révélation. Le numéro 1 se focalise sur l’Afghanistan, les avancées de Bayrou vers la gauche, les traders français installés à Londres, le Pacs comme préalable au mariage et une grande interview de Nicolas Hulot.

«Ce qui marche, on le garde», explique Laurent Joffrin. Les pages plus magazines, Terre, Rebonds et Débats sont renforcées. La rubrique «désintox», qui décrypte une information largement relayée, reste en bonne place. Libération mise aussi sur le retour du dessin, de la caricature et de la «belle illustration».

Les renouveaux de formule n'ont pas toujours réussi à Libération, comme le rappellent Les Inrocks. Mais ce premier numéro est réussi. Reste à savoir si Libé pourra se maintenir à ce niveau.

[Lire l'article complet sur Les Inrocks]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Laurent Joffrin, wikimedia CC.

 

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio