Tech & internetCultureEconomie

A peu près tout le monde pense que Tidal va être un échec... sauf Jay Z

Repéré par Grégor Brandy, mis à jour le 01.04.2015 à 14 h 19

Repéré sur Quartz, Stereogum

C'est censé devenir le principal concurrent de Spotify dans le monde du streaming. Tidal, le service présenté en grande pompe, mardi 31 mars, par Jay Z et ses petits copains du monde de la musique –qui avaient tous pris soin de teaser cette annonce en changeant d'avatar sur leurs profils Facebook et Twitter– est pourtant reçu assez froidement.

Contrairement à Stereogum ou Deezer, il sera impossible de s'abonner gratuitement au service –même si une période d'essai de 30 jours est pour l'instant disponible. Deux options sont proposées: une à 9,99 dollars par mois et une autre à 19,99 dollars par mois avec un son de très haute qualité.

Le problème de cette deuxième version, explique Damien Dole dans Libération, c'est qu'à défaut «d’une installation performante ou de baladeur compatible, on ne parvient que difficilement à distinguer un morceau en FLAC d'un MP3 de bonne qualité». Et Quartz de rappeler que faire payer 10 dollars par mois pour de la musique en abonnement est déjà compliqué. 

«Alors faire payer le double –comme Tidal le souhaite– pour un son de meilleure qualité qu'un tiers des gens n'arrive pas à distinguer semble très optimiste.»

C'est d'ailleurs ce que résume en un tweet le leader du groupe écossais Franz Ferdinand, Alex Kapranos:

Alors forcément, les médias ne sont pas très optimistes. Pour TechCrunch, Tidal «semble voué à l'échec», notamment à cause de son système d'abonnement payant, Gawker s'en est ironiquement pris à des «artistes qui vivent dans le pénurie depuis beaucoup trop longtemps» et ridiculisé une conférence de presse qui n'avait pas vraiment besoin de ça. Bob Lesfetz –que Quartz présente comme étant un critique influent du monde de la musique– estime sur son blog que puisque l'on doit payer pour l'utiliser, «Tidal est déjà mort, tout comme le nouveau service d'Apple [Beats]. Parce que les gens sont RADINS! Ils aiment leur argent plus que leurs artistes préférés, ne l'oubliez jamais».

Et même si Billboard juge le service prometteur, vu ce que Tidal propose pour l'instant, il est difficile d'imaginer comment le service du rappeur new-yorkais pourrait devenir l'égal de Spotify. Dans un article titré «8 choses que nous avons vus sur Tidal», le magazine américain répertorie le nouveau morceau de Rihanna Bitch Better Have my Money, la première télé des White Stripes, le Electroma des Daft Punk –un film qui date de 2006–, un making-of d'un concert d'Alicia Keys, des playlists de Coldplay, Beyoncé, Jack White, Jay Z, Jason Aldea et deadmau5, 33 vidéos et de vieux albums de Taylor Swift.

Comme le remarque justement Stereogum, Taylor Swift a pour l'instant choisi de ne pas mettre en ligne son dernier album, 1989, et ni Kanye West, ni Rihanna, dont les albums sont censés sortir très prochainement, n'ont choisi de les lancer sur Tidal. La pop-star originaire de la Barbade aurait pu sortir son nouveau morceau sur la nouvelle plateforme –dont elle est pourtant co-propriétaire. Elle a préféré ne pas le faire.

D'autant que le service ne va pas être seul sur le marché. Selon Stereogum, si Tidal se lance si tôt, c'est pour griller la politesse à Beats qu'Apple devrait relancer ce mois-ci avec la nouvelle version d'iOS.

«Pour qu'un tel service soit viable, il faut qu'il soit partout –voire être en position de monopole. Si Beats veut marcher, Tidal devra perdre.»

L'arme fatale de Tidal semble pourtant être l'exclusivité, estime Quartz, qui se demande si les artistes vont retirer leurs vidéos de YouTube, par exemple, et si cette exclusivité suffira à amener les gens à s'abonner:

«Jay Z est un homme très intelligent, un entrepreneur modèle, même. Et il est encore très tôt. Donc je ferais attention avant de déjà tirer un trait sur Tidal. Mais on peut cependant dire que Tidal va tester les limites de la demande des consommateurs pour de la musique, et cela risque d'être très intéressant à observer.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte