Science & santé

Des chercheurs affirment pouvoir déterminer votre âge rien qu'en scannant votre visage

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 01.04.2015 à 12 h 04

Repéré sur Nature, Fusion, The Guardian

Le but serait d’améliorer les thérapies de lutte contre le vieillissement.

Le chanteur Pharrell Williams, ici lors d'une soirée à Hollywood le 27 janvier 2014, appartient à la catégories des gens vieillissant lentement (il a 40 ans sur cette photo). REUTERS/Jonathan Alcorn

Le chanteur Pharrell Williams, ici lors d'une soirée à Hollywood le 27 janvier 2014, appartient à la catégories des gens vieillissant lentement (il a 40 ans sur cette photo). REUTERS/Jonathan Alcorn

Des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences affirment, dans une étude publiée sur Nature, avoir créé un système d’imagerie 3D permettant de déterminer l’âge biologique d’une personne grâce à un scanner de son visage. The Guardian, qui relaie l’information, explique que l’équipe de scientifiques a étudié le visage de 300 personnes, âgées de 17 ans à 77 ans, pour «construire une carte qui révèle comment le visage humain change au cours d’une vie».

Cela permet de voir comment le corps d’une personne vieillit, et donc de mieux comprendre comment le traiter.

«La bouche devient plus large, le nez plus grand. Les coins des yeux tombent. Le visage perd sa finesse, devient plus gras à cause de la graisse sous-cutanée, et l’ensemble s’affaisse après que la gravité a repris le dessus sur le collagène et l’élastine contenus dans la peau.»

«Je ne m’attendais pas à des changements aussi remarquables avec l’âge, ni à ce que les images 3D soient un biomarqueur si précis de l’âge biologique, a expliqué le professeur Jing-Dong au Guardian. Ils se sont avérés aussi fiables que le plus fiable des marqueurs.»

L’étude a ainsi défini trois groupes de personnes, selon leur vitesse de vieillissement. Le site Fusion explique que, au-delà du groupe «normal», certaines personnes vieillissent plus vite et paraissent ainsi jusqu’à six ans de plus que leur âge réel, d’autres vieillissent plus lentement et ont un visage parfois six ans plus jeunes (voir Keanu Reeves ou Pharell Williams). Pour faire ces distinctions, les chercheurs ont comparé les images 3D à des marqueurs sanguins tels que l’albumine, une protéine, et le cholestérol. Il semblerait qu’un taux plus élevé d’albumine dans le sang permettrait aux cellules du visage d’être affectées moins vite par le vieillissement.

Le Time note de son côté que ce système pourrait aller au-delà de la simple détection de l’honnêteté des patients, et apporter des améliorations dans le domaine de santé. «Cela pourrait avoir des implications importantes dans l’évaluation des maladies liées à l’âge, explique le site, et pour la mise en place de traitements personnalisés afin d’améliorer la vie des patients et leur santé.»

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte