Science & santé

Bientôt, vos yeux pourraient voir la nuit

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 27.03.2015 à 18 h 11

Repéré sur .Mic, Libération

Des «biohackers» auraient réussi à inventer des gouttes de vision nocturne à s’injecter directement dans les yeux. Il paraît que c'est sans danger pour la santé.

Night vision cat, photo Flickr CC par Rodrigo Lorca

Night vision cat, photo Flickr CC par Rodrigo Lorca

Avoir la capacité de voir la nuit comme on le ferait en plein jour, voilà un fantasme qui a traversé les siècles et qui pourrait devenir réalité.

Le site .Mic rapporte que le groupe de biohackers californien Science for the Masses (qui travaille dans son garage) a inventé un liquide très particulier qui pourrait améliorer de façon significative la vue humaine pour permettre la vision nocturne. «Le groupe a utilisé une sorte de chlorophylle analogue appelée Chlorin e6 (ou Ce6) que l’on trouve dans certains poissons d’eau profonde et qui est parfois utilisé pour traiter la cécité nocturne (héméralopie, explique le site.

«A partir de cette recherche, nous avons pensé que ce serait une bonne base pour nous», raconte Jeffrey Tibbetts, membre de l’équipe, avant d’ajouter:

«Il y a un certain nombre de papiers parlant de ce type d’injections lors d'expériences sur les rats, et cela a été utilisé depuis les années 1960 comme traitement pour différents cancers.»

Le biochimiste Gabriel Licina s’est porté volontaire pour l’expérience, à savoir se faire injecter dans les rétines 50 microlitres de Ce6.

Sur le site du groupe, on peut voir les yeux du cobaye devenir entièrement noirs. Les effets se sont fait sentir au bout d’une heure, quand Gabriel Licina a commencé à percevoir des formes dans le noir à dix mètres de distance.

«Quand la solution a commencé à marcher, l’intensité de la lumière a augmenté pendant les deux heures qui ont suivi, raconte-t-il, j’ai fini par mettre des lunettes de soleil.»

Dans d’autres tests, ils ont demandé à cobayes de se rendre dans les bois. Dans 30% des cas, «à 50 mètres de distance, ils pouvaient distinguer où ils étaient, même s’ils se tenaient contre un arbre», explique le biochimiste, qui affirme avoir eu de son côté 100% de succès pour ses expériences.

Le groupe estime que ce genre de progrès pourrait aider les secours et les militaires en les rendant capables de voir dans la nuit lors de sauvetage en forêt ou lors de prises d’otages. Ils refusent néanmoins toute implication de grandes compagnies pharmaceutiques, préférant se concentrer sur le produit, en espérant obtenir des chiffres probants à publier dans les revues scientifiques.

Il y a quelques jours, un autre progrès scientifique concernant la vue faisait son apparition.

Des lunettes, créées par les entreprises Valspar et EnChroma dans le cadre du projet «Color for all», permettent aux personnes atteintes de daltonisme de percevoir différentes nuances de couleurs. Le site Libération, qui relaie la vidéo de présentation, explique que «ces verres séparent très précisément les différentes longueurs d’ondes correspondantes à chaque couleur, afin que le “message couleur” envoyé au cerveau soit amplifié». Pour les obtenir, il faudra tout de même débourser 365 euros. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte