Boire & mangerScience & santé

Une technique de cuisson peut réduire de 60% le nombre de calories dans le riz

Repéré par Claire Levenson, mis à jour le 27.03.2015 à 10 h 14

Repéré sur Popular Science

Mais son impact sur les humains n'a pas encore été étudié.

Riz / Alpha via FlickrCC License by

Riz / Alpha via FlickrCC License by

Une équipe de chercheurs sri-lankais a trouvé une façon de rendre le riz moins calorique: le faire bouillir avec une cuillère d'huile de coco avant de le placer au frigo pendant 12 heures. Cette procédure rend l'amidon du riz moins digestible, et le mangeur absorbe ainsi moins de glucides et jusqu'à 60% moins de calories, rapporte Popular Science.

Sudhair James, du College of Chemical Sciences, explique que le but de cette nouvelle cuisson est de transformer l'amidon normal du riz en amidon résistant, un type d'amidon qui n'est pas digéré dans l'intestin grêle et est considéré comme un type de fibre alimentaire.

 L'huile de coco rend l'amidon résistant aux enzymes, et donc moins assimilable, alors que la réfrigération permet d'expulser les parties digestibles de l'amidon. Il n'est ensuite pas nécessaire de manger le riz froid: on peut le réchauffer sans changer sa composition chimique.

L'équipe de chercheurs a présenté ces résultats lors de réunion de la Société américaine de chimie à Denver dans le Colorado. Ils ont fait leurs expériences de cuisson sur 38 types de riz sri-lankais différents. Leur but est de créer un aliment qui pourrait contribuer à la lutte contre l'obésité, qui est en augmentation dans de nombreux pays en développement où le riz est mangé fréquemment.

La BBC a interviewé des experts de la nutrition. Sarah Coe, de la British Nutrition Foundation, reconnaît que l'amidon résistant peut avoir de nombreux avantages pour la santé. Néanmoins, elle insiste sur le fait qu'il faut attendre que des tests montrent l'impact de cette cuisson du riz sur les humains.

Le site britannique souligne notamment que réchauffer du riz peut être risqué, des germes responsables d'intoxication alimentaire pouvant résister à la cuisson. Idem, si le riz cuit est laissé à température ambiante, les bactéries peuvent se multiplier. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte