Science & santéMonde

La «carte qui a changé le monde» fête ses 200 ans cette année

Repéré par Bénédicte Le Coz, mis à jour le 26.03.2015 à 11 h 57

Repéré sur The Washington Post, Live Science

South Wales Geological Society Library via Flickr CC License by

South Wales Geological Society Library via Flickr CC License by

Une rare copie de la «carte qui a changé le monde» a été révélée à l’occasion de son 200e anniversaire par la Geological Society de Londres, rapporte le Washington Post.

Cette carte, réalisée par William Smith et publiée pour la première fois en 1815, n’est autre que la «première carte géologique d’un pays», explique Live Science. Plus précisément la première carte montrant en détail les différentes strates des sols d’Angleterre, du Pays de Galles et d'Écosse.

William Smith's Geological Map of England and Wales / Geological Society Library via Flickr

«William Smith était en avance sur son temps», raconte à Live Science John Henry, président du groupe History of Geology de la Geological Society. «Il a été le premier à réaliser que les fossiles avaient des caractéristiques particulières, qu’il a ensuite pu mettre en lien avec certaines strates géologiques.»

Sa carte «a signé le commencement d’une toute nouvelle science», affirmait l’écrivain Simon Winchester, cité par le Washington Post. En montrant la localisation dans le sol du charbon, des minerais de fer, de l’argile et d’autres matières premières, elle a ainsi «permis l’enrichissement d’explorateurs», estime l’auteur, et clairement «alimenté la révolution industrielle» selon la Geological Society.

«C’est une carte qui a jeté les bases d’un domaine d’étude qui a abouti avec le travail de Charles Darwin» sur l'évolution, ajoute enfin Simon Winchester.

Cross-section / Geological Society Library via Flickr

Seulement 70 copies originales de la carte subsistent, note Live Science. L’une d’entre elles, aujourd’hui publiquement exposée dans les bâtiments de la Geological Society, a été retrouvée, après avoir été perdue de vue pendant près de cinquante ans, par un documentaliste l’année dernière.

La Geological Society a programmé divers évènements pour célèbrer le bicentenaire de la carte de William Smith. Lundi, le chercheur David Attenborough a notamment dévoilé une plaque apposée contre la façade du 15 Buckingham Street à Londres, endroit où William Smith a vécu entre 1804 et 1819. «William Smith a réalisé la première carte géologique d’un pays entier –Angleterre et Pays de Galles– en 1815», peut-on lire sur ladite plaque.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte