Monde

Tataouine, lieu de tournage de Star Wars, est devenu une zone de tension dans le conflit libyen

Repéré par Vincent Manilève, mis à jour le 27.03.2015 à 14 h 48

Repéré sur CNN, The Guardian

Tataouine Star Wars Shooting Place Tunisia. Photo Flickr CC par  Vincent Bellet

Tataouine Star Wars Shooting Place Tunisia. Photo Flickr CC par Vincent Bellet

Une première version de ce papier parlait de Tataouine comme d'un «petit village»: il s'agit en réalité d'une ville de 60.000 habitants, capitale de son gouvernorat. Des journalistes et des touristes continuent de s'y rendre régulièrement.

Le délégué régional du tourisme du gouvernorat de Tozeur, Mohammed Sayem, est revenu sur les affirmation de CNN jeudi 26 mars. «Cette information est fausse, sans fondement, et ne reflète pas la réalité», a-t-il déclaré. Le colonel Mokhtar Hammami, de la garde national tunisienne, s'est également exprimé: «Je peux vous assurer sans l'ombre d'un doute que tout est normal, et pour tout dire, nous avons vu un afflux de touristes étrangers et de Tunisiens» dans la région. 

Sur la route du djihad, des membres de Daesh ont décidé de passer par Tataouine, ville du sud-est de la Tunisie. Petite particularité, Tataouine abrite les décors naturels de la ville d’origine de Luke Skywalker, héros de la première saga Star Wars.

Depuis le tournage, les lieux sont devenus un lieu de pèlerinage incontournable pour les fans des films de George Lucas. Dans la vidéo qui suit, réalisée en partenariat avec l’office de tourisme tunisien, vous pouvez apercevoir un certain nombre de décors du film à Tataouine, que le gouvernement tunisien garde précieusement depuis le tournage en 1976. D’autres décors, situés dans l’ouest du pays, ont d’ailleurs fait l’objet en novembre 2014 d’une campagne de soutien pour assurer leur conservation.


Mais CNN explique que cette ville, située à une centaine de kilomètres de la Libye, est devenu un lieu de passage obligé pour de nombreux djihadistes qui souhaitent rejoindre les camps d’entraînements de l’autre côté de la frontière.

«Plus tôt dans le mois, trois jeunes hommes ont été arrêtés là-bas, car soupçonnés de vouloir rejoindre la Libye et le réseau terroriste», explique CNN avant d’ajouter que «deux caches d’armes ont été trouvées dans la région, l’une contenant des lance-roquettes, et plus de 20.000 recharges de munitions». Le Huffington Post Maghreb rappelait il y a quelques jours que «2.000 à 3.000 Tunisiens combattraient dans les rangs des djihadistes à l'étranger, en Syrie, en Irak et en Libye. Cinq cents autres djihadistes tunisiens sont pour leur part rentrés au pays, selon la police, et sont considérés comme l'une des plus grandes menaces pour la sécurité de la Tunisie».

Le réalisateur JJ Abrams avait décidé de se tourner vers Abu Dhabi pour le tournage du prochain Star Wars. Le Guardian note également que, avec l’attaque du musée du Bardo à Tunis, le pays craint désormais que le tourisme tunisien soit une autre victime du terrorisme dans la région

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte